Valais : Position des pirates face à la réforme R21

Vous trouvez suivant le communiqué de presse de la parti pirate valaisanne concernant la Réforme 21. Ce commumiqué a était envoyé à RhoneFM, le Confédéré et Le Nouvelliste:

Avant-propos

Le Parti Pirate Valaisan remarque le profond besoin de réformes de nos institutions pour une meilleur participation citoyenne et un effort de transparence devient de plus en plus urgent. Par conséquent, nous soutenons pas seulement les propositions de la Commission mais toutes les approches!institutions. Une mise à jour de la structure, en particulier dans l’amélioration de la participation

Position

OUI à la suppression des préfets
il est également recommandé de supprimer les préfets et sous-préfets.  Nous arrivons à la conclusion que les districts et le bureau de préfet sont inutiles et obsolètes, le législation datant de 1850 et n’améliore ne rien la communication entre districts et communes.
OUI à la possibilité de remplacement de l’Assemblée Primaire par un Conseil Général 
cela augmente la participation politique, valorise le travail des conseils locaux et crée plus de transparence dans les communes respectives.
NON à la réduction programmée du nombre de communes
selon R21, il faudrait réduire à 60 en 2035 les 135 communes du Valais. Bien que les avantages des fusions des petites communes entre-elles sont évidentes, nous dénonçons une telle exigence de fusion pour les municipalités et soutenons que les fusions municipales doivent être un choix libre et ne doivent pas être dictées par le canton.
OUI à l’abolition du quorum
Nous nous félicitons en particulier de l’abolition du quorum anticonstitutionnel et nous réjouissons d’une plus grande ouverture politique et une meilleur représentativité des petits partis.
Ce qui manque
Malheureusement, une des question portant sur de l’incompatibilité des mandats n’est pas résolue. Même si cela a été explicitement décrit dans le rapport, nous manquons de moyens de contrôle. En outre, la suppression de toute référence à Dieu de la constitution cantonale n’a pas été réfléchie dans le rapport. Une législation démocratique, légitimée et appuyée par le peuple  est en net contradiction avec le « sacrement divin ».

Conclusion

Nous félicitons les commissaires R21 pour leur excellent travail. Nous espérons à présent que le gouvernement écoute les recommandations de la Commission et réagisse avec le même engagement progressiste.

Ressources:

– Rapport R21: http://www.vs.ch/Press/DS_3/CO-2012-10-25-20497/fr/R21_rapport.pdf

Communiqué_R21 by Piratenpartei Wallis / Parti Pirate Valaisanne


More information

Piratenpartei VS
@ppsvs

Prochaines dates: