NON au décret ETS1

Bildung-Betreuung-falscher-Ort-zum-SparenSuite à la votation par le Grand Conseil du décret ETS1 qui met en place un programme d’austérité touchant massivement à notre système éducatif, le Parti Pirate Valais rejoint les critiques déjà formulées par la FMEP.

Nous ne devons pas prétériter les générations futures car l’enseignement représente aussi une richesse et la qualité de la formation de nos jeunes dépend véritablement de cet investissement primordial à garantir pour un niveau de formation élevé et une école performante.

Ces mesures drastiques vont toucher des piliers importants de l’école tels que le titulariat, l’animation pédagogique ainsi que les activités culturelles, sportives et de prévention santé.

Un autre secteur touché par ces économies est celui de la santé. En effet, le décret prévoit un gel des effectifs du personnel soignant. Suite aux récents scandales touchant nos hôpitaux, il n’est pas du tout judicieux d’affaiblir encore plus le secteur sanitaire. Le ratio du personnel soignant par patient figure déjà parmi les plus bas de Suisse avec 8,3 emplois pour 100 patients, contre 11,6 à Neuchâtel par exemple.
De plus, nous tenons à rappeler que de nombreux citoyens valaisans ont perdu leur droit aux subventions maladie alors que 15’000 autres ont vu, eux, leurs subventions réduites de moitié. Le budget 2015 prévoit encore 29 millions de coupe dans ce secteur !
De nombreuses autres institutions sociales et EMS seront en outre fragilisés et le coût se reportera de façon encore plus massive sur le citoyen.

Par ailleurs, la justice sera elle aussi touchée avec des dossiers qui vont toujours plus s’accumuler sur les bureaux des procureurs. Il faut à tout prix éviter de nouveaux scandales et des renonciations à faire appliquer la loi pour cause de délais dépassés comme on a pu le constater avec l’affaire Cleusix contre la Commune de Leytron. La crédibilité de notre canton tout entier en dépend.

Le Parti Pirate est conscients de l’importance de respecter le double frein à l’endettement et de rééquilibrer le budget de l’État mais des secteurs aussi importants que la santé et l’éducation sont des prestations pour lesquelles les citoyens valaisans paient et méritent de recevoir en retour des prestations de qualité.

Une justice efficace et rapide quant à elle est primordiale pour faire régner un climat de confiance et garantir un traitement équitable entre tous les citoyens valaisans.

C’est pourquoi le Parti Pirate Valais rejoint le comité référendaire et encourage vivement chaque citoyen à soutenir le référendum – NON au décret ETS1.


More information

Piratenpartei VS
@ppsvs

Prochaines dates: