Votations cantonales le 28 Novembre 2015

Il y a deux votations cantonales le 28 Novembre 2015. Nos recommandations sont les suivantes :
OUI à l’initiative populaire «Chaque vote compte »
Non à ETS2: application des disposition sur le frein à l’endettement et aux dépenses dans le cadre du budget Canton 2015
1. Acceptez-vous l’initiative populaire «Chaque vote compte » ?
Il s’agit avec ce texte de modifier le système d’élection du Grand Conseil. Les juges de Mont-Repos ont invalidé le système actuel car il ne garantit pas l’égalité des chances, il est impératif de rendre  le système conforme à la décision du Tribunal Fédéral  afin d’assurer une meilleure répartition et de garantir une représentativité accrue avant les élections de 2017. Qu’apportera cette transformation?  La répartition des sièges sera faite sur trois circonscriptions (Haute, Centre et Bas-Valais). Qui chacune compteront  des sous-circonsriptions, nos actuels discricts. Et ce afin que le quorum naturel ne puisse plus dépasser la limite de 10%, ce qui est actuellement le cas  dans certaines circonscriptions! Le but visé est donc d’améliorer la représentation des forces politiques de notre canton en  maintenant le quorum ce qui offrira de  meilleures chances aux petits partis.
Nous soutenons clairement le OUI à cette initiative. Malgré un certain manque d’ambition dans la réforme que nous en déplorions un certain manque d’ambition, Elle nous paraît bien plus acceptable que la réforme R21 refusée par le peuple. Cette initiative ne comporte pas de quota injustifié de sièges réservés au haut-valais et propose 3 circonscriptions au lieux des 6 de R21. Il faut reconnaître que cette initiative est un peut juste pour une réforme totale des du système d’élection, mais elle semble la plus à même de proposer une solution tangible avant 2017 et ainsi éviter que le Gouvernement ne décide par décret. Il sera toujours possible de compléter les dispositions de cette initiative grâce à la création d’une Assemblée Constituante.
2. Acceptez-vous le décret du 16 Décembre 2014, concernant l’application des dispositions relatives au frein aux dépenses et à l’endettement dans le cadre du budget  2015?
En raison de la situation financière compliquée du canton un paquet de mesures a été mis en place comprenant diverses mesures d’austérité.
Les domaines concernés sont les suivants:
– Éducation: réduction des heures d’enseignement de 33 à 32 leçons par semaine
– Les frais de justice: augmentation de la redevance maximale pour les procédures judiciaires de 20%
– Taxe sur les véhicules à moteur: augmentation de 10%
– Impôts I: relèvement du montant minimale pour les  sociétés et coopératives à 200.- .
– Impôts II: augmentation de la déduction maximale pour les primes d’assurance de santé.
– Soins médicaux I: report de 30% du coût des traitements ambulatoires des toxicomanes à la charge des Communes.
– Soins médicaux II: report de 50% du coût des services médicaux à la charge des Communes (à l’exception des 144 centres d’appels)
Nous comprenons que l’État recherche à augmenter sont financement pour rétablir des finances saines, mais cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix et surtout pas sur le dos de l’éducation qui est, rappelons le, un investissement dans l’avenir. L’augmentation des frais de justice ne va pas non plus dans la bonne direction, la justice devrait être le plus accessible possible et une augmentation risque de péjorer son accès pour les personnes les plus défavorisées . Afin d’éviter d’augmenter l’impôt des personnes privées, l’État propose plusieurs report de charge sur les Communes. Mais au finale, ce seront les impôts communaux qui augmenteront et au bout de la chaîne, c’est le citoyen qui en fera les frais. Le relèvement du montant minimale pour les sociétés touchera en premier lieu les PME et les start-up qui payent déjà un des impôt les plus élevé de Suisse.
«Non» aux dépenses et frein à l’endettement au détriment de l’éducation, de petits citoyens et les PME. Notre contre-proposition: que les réductions d’impôts précédentes et les allégements fiscaux des bonnes années soit remise à leur état antérieur ! Si nécessaire abolir les forfaits fiscaux, comme l’a fait avec succès le canton de Zurich.
Publié dans Communiqués, Médias, Parole | Commentaires fermés sur Votations cantonales le 28 Novembre 2015

Les commentaires sont fermés.